De-Municipalising Jerusalem

Les municipalités proche-orientales datent de la fin de l’époque ottomane et sont ainsi des témoins et des acteurs importants des changements qu’a connus la région au cours des 150 dernières années. L’échelon municipal permet d’appréhender les questions liées à l’espace social et politique des villes sur la longue durée. Ainsi, pour le cas de Jérusalem, l’analyse de la gouvernance urbaine (entre la fin de l’époque ottomane et la période mandataire) pointe la centralité de cet échelon afin de comprendre de manière plus nuancée les changements politiques impulsés par l’arrivée de la puissance mandataire.

READ THE ARTICLE: F. Naili, La dé-municipalisation de la gouvernance urbaine et de l’espace politique post-ottoman : le cas de Jérusalem, Les Carnets de l’IFPO